Aujourd'hui c'est la Saint Patrick, la fête nationale en Irlande, pays que j'adore, pour sa culture, la gentillesse de ses habitants, ses moutons et la beauté des paysages. On raconte que Saint Patrick, qui a évangélisé l'ïle d'Emeraude, en a chassé tous les serpents. Le fait est que je n'en ai rencontré aucun pendant mes différents séjours. Mais j'aurais préféré qu'il chasse les araignées, car c'est bien là-bas que j'ai rencontré le plus gros spécimen...

croix celte(croix celte, cadeau brodé par mon amie d'enfance - Textile Heritage)

Non seulement j'aime la culture celte, mais mon salon-atelier est un peu décoré à la mode médiévale. C'est sans doute pour cela que j'ai craqué il y a des années sur le pique épingle et carnet à aiguilles "celtic bird" de Textile Heritage.

Celtic Bird

Je ne pensais pas mettre autant de temps à le broder, il m'en reste encore deux à faire pour finir l'ensemble! Mon petit garçon m'a pourtant un peu aidé... A deux-trois ans déjà il se mettait sur mes genoux pour tirer l'aiguille!

Celtic bird en cours

Il faut dire que je n'aime pas du tout broder sur l'aïda. Mais la toile rouge n'est pas salissante et j'ai pu l'emporter à la plage ou au bord de la piscine, elle ne craignait pas trop la crème solaire!

Celtic bird2

J'hésite pour le montage entre la manière classique et le montage "brodé" façon biscornu. Ma machine à coudre étant déréglée je pense que je vais opter pour la deuxième solution!

Bonne saint Patrick à tous les celtophiles, Slainté!